Crée son propre thème Prestashop 1.7

logo prestashop

Un Listage des étapes

En se qui concerne Prestashop 1.7, nous sommes dans un monde ou chaque prestataire E-commerce fait un peu à sa sauce, quitte à alourdir l’ensemble avec un thème piraté, même y incorporer des modules qui n’ont rien à faire là. Je préfère conserver l’architecture très bien pensé de Prestashop 1.7. On ne vend pas un produit que l’on ne connait pas. Je prends chaque projet comme si c’était mon entreprise qu’il fallait mettre en valeur. Surtout pour les site E-commerce, je me mets dans la peau d’un potentiel client, là j’achète ou pas. Est-ce que cela donne envie ou pas. C’est toute la différence entre un thème acheté et du sur mesure. Le sur mesure donne envie au client.

Connaître le listage des étapes à suivre est un minimum pour un designer ou un webmaster.

Un service 4 étoiles.

Pour moi il y a des règles que je n’enfreins pas quel que soit le prétexte. J’accompagne tous mes contrats d’une assistance de 12 mois. Il n’est pas normal qu’un client ne veuille pas m’appeler de peur d’avoir une facture ou un devis sur les bras. Prestashop n’est pas toujours très intuitif donc un accompagnement est impératif.

Le E-commerce entre design et technique

Premièrement, le menu: Les éléments de base afficher ne dépasse pas le nombre de 6. Au -delà de six éléments le client risque de se perdre. Même très court dix éléments et cela devient un vrai labyrinthe que les clients ne voudront pas franchir. Je place toujours mes catégories en premier, même si je n’ai que leurs noms. Avec cela je vois si le logo serait mieux au-dessus ou à coté à droite ou à gauche etc. Je trouve chez google fonts la police de caractère qui correspond au logo du client.

Un beau fond : En correspondance avec mon départ un fond que je peux trouver sur des site web de photos gratuites. « PIXABAY , PEXELS, UNSPLASH«  Pour ne cité qu’eux. Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut. Si c’est un fond dynamique qu’il faut. Je travaille avec des vidéos auto hébergé, pas avec un lien vers un autre site web (youtube etc.).Cela évitera les retards de chargement ou les écrans noirs. Si vous remarquez la boucle vidéo. C’est que votre vidéo est trop courte. Le client peu parfois s’arrêter sur une image de votre slider, car le produit qu’il cherche étais justement dessus.

De la couleur mais pas trop

Eviter de dépasser les 4 couleurs(sauf exceptions), sous peine de rendre votre E-commerce complètement moche.

Le pied de page : Avant d’attaquer le cœur du problème (les produits), je descends vers le pied de page. Celui-ci respecteras les règles. Visible et lisible après le troisième coup de molette, on peut très bien y mettre du texte supplémentaire, il peut être très grand, mais il doit surtout être complet. L’adresse complète et le numéro de téléphone (préférez un numéro de ligne fixe et une adresse en France métropolitaine). Pas de site web sans CGV et RGPD sous peine d’être vite qualifié comme illégal.

Un point technique.

règles de design
respecter ces distances.

Pour que votre design soit bien perçu il y a un paquet de règles à suivre.

Des principes qui feront de votre design un must. Si la distance qui sépare votre menu et votre pied de page est trop grande une partie de votre site e-commerce perdra de son intérêt. Les requêtes média (media queries) permet de modifier l’apparence d’un site ou d’une application en fonction du type d’appareil. Si le slider à son intérêt sur un ordinateur ou grand écran il devient vite inutile voir même gênant sur mobile.

Sur prestashop 1.7 l’usage du CSS3 et de PHP7 permet une multitude de facilité, l’usage des « Iframes » devient facilement obsolète.

Contacter webmaster67

Vous devez être connecté pour publier un commentaire