hébergement web hebergement-web

 

Le choix d’un hébergement web est toujours une question difficile. J’en ai pourtant une grande expérience . Les offres sont difficiles à comparer, beaucoup de jargon technique, peu de témoignages, pas évident d’être sûr de faire le bon choix.  Je vous ai préparé une explication de mes choix à ce  sujet. Au programme, des explications claires sur les fondamentaux à connaitre avant tout chose . Un comparatif des offres d’hébergement famille par famille.

Les types d’hébergement web

Avant de regarder plus en détail sur des offres d’hébergement, il faut comprendre les différents types d’hébergement. Le choix du type d’hébergement dépend de vos besoins . Certains sites ont besoin de plus de puissance de calcul, d’autre plutôt d’espace , certains doivent ont des pics de trafic alors que d’autres sont très stables. Néanmoins c’est aussi une question de prix. Un hébergement mutualisé (partager entre plusieurs site web) ou un hébergement dédié( louer la machine qui contiendra votre site web). Regardons plus en détail la signification de chaque type d’hébergement, cela devrait vous aider à choisir celui de votre projet.

hébergement mutualisé

C’est obligatoirement  le type d’hébergement le plus populaire pour les sites internet. La raison est simple, c’est le type d’hébergement le plus économique, la plupart des sites internet en phase de démarrage n’ont vraiment pas besoin de plus.

L’hébergement mutualisé, c’est un peu comme une colocation, où tout le monde partage la cuisine, l’électricité, et les pièces communes. cela concerne toute le machine , le processeur, le disque dur, ou la mémoire vive, sont partagés entre plusieurs utilisateurs. Naturellement, votre espace lui reste privé et est  compartimenté pour chaque utilisateur . Concrètement, cela signifie que si un utilisateur connaît un pic de trafic et consomme plus de ressources, de votre côté, vous en aurez moins.  Il convient de rappeler que le temps de chargement d’une page web dépend de nombreux facteurs, pas seulement de la machine ( serveur ) ou il se trouve. On peut avoir un site léger, bien optimisé, qui tourne parfaitement sur un hébergement mutualisé . Et réciproquement, certains sites mal optimisés, remplis d’animations, avec des thèmes très lourds vont se retrouver en difficulté . cela même s’il sont seul sur une machine ( serveur dit dédié  ) .

Hébergement VPS

L’hébergement VPS est l’enfant caché de l’hébergement mutualisé et dédié. je m’abstiendrais d’en parlé par manque réel de retour , je n’en ai eu qu’un entre les doigts et que très peu de temps .(avis à tous quand on ne connait pas on se tais)

Hébergement dédié

C’est l’approche haut de gamme et traditionnelle.(j’ai moi même mi en place un ordinateur qui me sert de serveur chez moi )

Dans ce modèle, vous disposez de votre propre machine. Niveau performance, vous êtes sûrs d’être le seul à profiter des ressources . Je vous assure qu’il y a une grosse différence par rapport à un hébergement mutualisé. Au niveau maintenance aussi , il faut tout faire soi-même, surveiller la consommation des ressources, faire les mises à jours à tous les niveaux, installer les patch de sécurité, se protéger des attaques etc… Le coût d’un serveur dédié varie évidemment beaucoup selon la performance de la machine. Avec des performances bien supérieures à ce que vous aurez en mutualisé. Mais ne vous y trompez pas, le poste principal de dépenses quand on choisit l’option hébergement dédié n’est pas la location du serveur, mais le budget pour le maintenir, ce qu’on appelle l’infogérance. On peut bien-sur externaliser l’infogérance de son serveur dédié.

Hébergement Cloud

L’hébergement Cloud repose comme l’hébergement VPS sur des technologies de virtualisation pour  faire fonctionner un site web ou une application . Dans le cas du VPS, on crée plusieurs serveurs virtuels à partir d’une seul machine , alors que dans le cas d’une offre Cloud, on va créer les serveurs virtuels à partir d’un réseau de serveurs physiques. L’objectif principal est d’apporter de la souplesse dans l’allocation des ressources. Le réseau de serveur physiques dispose d’une puissance considérable, en cas de besoin, on peut dédier plus, mais vraiment beaucoup plus, de ressources à un serveur virtuel en quelques clics. La capacité de dimensionnement, la fameuse « scalability » est quasiment infinie.

Pourtant je le déconseille à tous mes clients le système cloud n’est vraiment pas sans faille à ce jour…

Conclusion :

après des années d’utilisation ,de comparatif et de recherche,  j’opte majoritairement encore pour une offre mutualisé pour mes  clients .

chez 1&1