Mes directives pour transformer vos visiteurs en clients...

Dans cet article, je vais essayer de vous fournir quelques éléments de réponse expliquant pourquoi vous ne récoltez pas les fruits de votre travail. Comment transformer mes visiteurs en prospects  et si vous n’avez pas encore implémenté les bases, cela sera utile pour bien faire les choses dès le début.

Vous avez un super site Web, vous l’avez peut-être même repensé il n’y a pas si longtemps. Vous avez un blog, probablement hébergé sur une des nombreuses plateformes. Vous produisez des vidéos de haute qualité que vous publiez sur votre site et YouTube. Vous produisez des livres blancs, des études de cas, des webinaires, etc…

En apparence, vous faites toutes les bonnes choses et selon le livre. Mais à la fin de la journée, la quantité de visiteurs  qui vous contact ne font pas de différence pour votre entreprise. Pire encore, vous pourriez même ne pas obtenir de retour sur investissement. Alors qu’est-ce qu ‘il ne va pas ?

1- vous en point de départ

Votre personnage est  le point de départ de votre stratégie de marketing de contenu. Se tromper rendra inexact et inutile tout ce que vous mettez en mouvement après.

Donc, la première question que vous devez vous poser est de savoir si vous avez suffisamment de DONNÉES pour éclairer votre réflexion et vos décisions.

En règle générale, vous devez avoir une vue claire du chemin que parcours vos visiteurs sur , l’ensemble de vos propriétés numériques  (blog, plate-forme vidéo, site Web, etc.), mais également vos publicitées payantes (recherche, social, affichage, vidéo).

2- Une bonne Direction

Au-delà de la connexion de vos propriétés numériques, vous devez lier le voyage sur vos sites à celles hors sites et à vos activités sortantes. Donc, votre pensée doit resté identique et parfaitement s’intègrer dans le parcour de vos clients. Cela signifie une étroite collaboration avec l’équipe de marketing par e-mail, l’équipe des médias payants, etc. Du point de vue technologique, l’une des conditions préalables sera de déployer votre technologie d’analyse marketing sur tous les points de contact pour pouvoir effectuer une analyse du chemin et les attributions à travers les canaux et les propriétés numériques. Ce sera la base qui informera vos parcours clients. C’est ça le fameux cross canal.

Il est donc formidable de comprendre ce qu’ils font maintenant sur vos propriétés, mais vous devez maintenant déterminer quel est le voyage idéal pour eux. 

Donc, si vous le faites, commencer par gérez la fatigue des clients et assurez-vous de ne pas demander deux fois s’ils ont déjà refusés. Exemple:

L’adresse E-mail dans un popup est toujours un jeu très risqué, si un second arrive il les mènera directement à la fuite. Il faut comprendre leurs défis ou leurs besoins ainsi que mesurer les effets de la douleur et de l’urgence…

3- votre appel à l'action (CTA)

Chaque étape aura besoin de « Call to action »  bien définis pour déplacer un visiteur d’une étape à l’autre. Sans cela, ils consommeront simplement votre contenu, le jugeront bon et poursuivront leur recherche. Cependant, vous, les boutons d’action sont là pour cela, vous devrez être convaincants et le ressentir comme une  étape naturelle. Sauter des étapes ou en demander trop à vos visiteurs à un moment donné pourrait les éloigner si vous n’avez pas encore construit suffisamment de confiance et d’élan avec eux.

EXEMPLE:

Prenons l’exemple du remplissage d’un formulaire pour demander une démo dans le cas d’un scénario B2B. Un tel formulaire vous demandera généralement une bonne quantité de détails. Pourquoi demander autant d’informations?

Dans tous les cas, vous allez appeler ce client pour pouvoir toujours collecter plus d’informations.

Et si c’est un moyen de qualifier davantage  votre entreprise, ce n’est pas au moment du formulaire de le faire car votre prospect aurait déjà dû se qualifier sur la base des informations qu’il aurait dû consommer sur votre site.

 

"Vos sites Web intelligents"

Votre site Web doit être suffisamment intelligent pour suggérer quelle est la prochaine étape ou le contenu le plus approprié (en supposant que vous l’avez créé) à mettre en avant en fonction de l’endroit où il en est avec son parcours d’achat.

Un parcours client explicite et guidé pourrait se faire sous la forme d’une série de questions que le site (et derrière lui le chatbot) vous demanderait de vous suggérer le bon contenu. Et si vous n’en êtes pas satisfait? dites-le simplement au site et faites-le relancer sa recommandation de contenu en fonction de ces commentaires.

Le parcours client guidé implicite pourrait être orchestré de manière transparente par le site. Imaginons que grâce à vos analyses Web, vous détectez que votre client a du mal à trouver le bon contenu. Vous remarquez en effet qu’il passe d’une page à l’autre sans y consacrer beaucoup de temps et va à la recherche dans les deux sens. Sachant cela via votre compagnon d’analyse ( google ou autre), le site peut soit adapter davantage les résultats de la recherche, soit modifier le menu pour pointer vers un contenu plus pertinent ou même inviter l’utilisateur à obtenir plus de contexte de sa part pour suggérer un meilleur contenu.

Considérez le site comme votre assistant personnel, offrant à la fois un libre-service et une expérience conversationnelle.