Les principaux problèmes et défis liés au cloud computing

Les principaux problèmes et défis liés au cloud computing

Le cloud computing est un terme courant dont vous entendez parler.

Et les professionnels l’utilisent sans même connaître le concept réel. Donc, pour le dire en termes simples, le cloud computing consiste à stocker, accéder et gérer d’énormes données et applications logicielles sur Internet. Dans cette technologie, toutes les données sont sécurisées par des réseaux pare-feu. Vous pouvez utiliser le logiciel sans utiliser le disque dur de votre ordinateur car le logiciel et les données sont installés dans des centres de données du monde entier.

En Théorie tous va bien dans le cloud computing

La technologie cloud computing est utilisée par de nombreuses personnes dans leur vie quotidienne.  L’utilisation de services de messagerie Web ou la préparation de tout document sur Internet est un exemple courant de la technologie cloud.  Dans l’industrie informatique, il existe trois types différents de cloud computing tels que l’infrastructure en tant que service (IaaS),  la plateforme en tant que service (PaaS) et le logiciel en tant que service (SaaS) .  Tous ces types de technologies cloud sont utilisés pour les différents types de services. La technologie cloud est très utile dans le développement des affaires car elle apporte des résultats étonnants en temps opportun.

La pratique du cloud computing dans le cadre d'une entreprise est complètement différente.

Il existe un écart mineur entre le succès et l’échec dans les  entreprises utilisant le cloud au quotidien.

Beaucoup de ceux qui commencent leur voyage vers le cloud computing ont de mauvaises attentes sur ce que les systèmes cloud peuvent faire, sur le type d’applications à exécuter dans un cloud, sur les compétences requises pour exploiter un cloud, sur le coût d’un cloud et la durée le voyage vers la pleine maturité,

1-La sélection de la configuration cloud computing parfaite

Le choix du mécanisme cloud approprié en fonction des besoins de votre entreprise est très nécessaire. Il existe trois types de configuration de cloud: publique, privée et hybride. Le principal secret d’une mise en œuvre réussie du cloud est de choisir le bon cloud. Si vous ne sélectionnez pas le bon cloud, vous devrez peut-être faire face à de graves dangers. Certaines entreprises disposant de données volumineuses préfèrent les clouds privés, tandis que les petites organisations utilisent généralement des clouds publics. Quelques entreprises aiment opter pour une approche équilibrée avec des clouds hybrides. Choisissez un service de conseil en cloud computing qui connaît et divulgue clairement les termes et conditions concernant la mise en œuvre du cloud et la sécurité des données.

 

cloud
Dans 99% des cas non seulement vous ne savez pas qui stock vos données , mais de plus vous ne connaissez même pas l'entreprise gérante.

2- Un immense problème :
La sécurité des données au sein du cloud.

Lorsque nous parlons du problème de sécurité de la technologie cloud, de nombreuses questions restent sans réponse.

Chaque semaine voit apparaître de multiples menaces graves telles que les attaques de virus et le piratage du site du client voir le cryptage complet de ces données de gestion. Ce sont là les plus gros problèmes de sécurité des données du cloud computing. Les entrepreneurs doivent réfléchir à ces problèmes avant d’adopter la technologie du cloud computing pour leur entreprise. Puisque vous transférez les détails importants de votre entreprise à un tiers, voir à une bonnes vingtaines de prestataires inexpérimentés voir sous payé qu’utilise le cloud computing actuellement.

Le cloud computing comporte certains facteurs de risque jusqu’à 17 fois plus élevé. Certains hackers sont devenu des professionnels  capable de pirater l’application en cassant le pare-feu et en dérobant les informations sensibles des entreprises. Un fournisseur de cloud héberge de nombreux clients et chacun peut être affecté par des mesures prises contre l’un d’entre eux. Lorsqu’une menace est entrée dans le serveur principal, elle affecte également tous les autres clients. Comme dans le cas des attaques par déni de service distribué, les requêtes serveur inondent un fournisseur d’ordinateurs largement distribués.

Un datacenter complet qui devient fou

Panne colossale du cloud: (Amazon Web Services)

Se libérer des grognements de maintenance réseau est l’un des principaux arguments de vente pour faire des affaires dans le cloud. Le mauvais côté? Rester impuissant lorsque le changement de configuration de routine de votre fournisseur de cloud stoppe votre entreprise. C’est ce que de nombreux clients AWS ont vécu en 2011 2018-2019, lorsque le centre de données d’AWS avait subi un problème et – pour utiliser le terme technique – est devenu totalement fou ( failover ).

Fiabilité sur les nouvelles technologies

C’est un fait de la nature humaine que nous faisons confiance aux choses présentes sous nos yeux. Normalement, les entrepreneurs hésitent à divulguer les informations organisationnelles à un fournisseur de services inconnu. Ils pensent que les informations stockées dans leurs bureaux sont plus sécurisées et facilement accessibles. En utilisant le cloud computing, ils ont peur de perdre le contrôle des données. Ils pensent que les données leur sont retirées et remises à un tiers inconnu. Les fils de sécurité augmentent car ils ne savent pas et où sont stockées et traitées les informations. Ces frayeurs des prestataires de services inconnus existe bel et bien.

Conclusion, le COVID vient frapper les "Data Center".

Si le virus COVID-19 n’est pas encore numérique il a cependant frappé durement les équipe de maintenance de certain « DATA CENTER  » dans le monde.

Emma Fryer, directrice associée des centres de données chez « techUK », une association industrielle et grande spécialiste des DATA CENTER  »  a déclaré :

qu’elle et son équipe ont conclu que le pire pouvait arriver, ils déjà avaient commencé à essayer de déterminer quand.

«Si vous réduisez la maintenance à l’essentiel, alors il arrivera un moment où vous devrez le faire»…

Si pour beaucoup de responsable de « DATA CENTER  » nié l’évidence est une coutume, Webmaster67 prédit le pire pour ceux qui dépendent à 100% du cloud computing pour fonctionné.